Votre guichet unique sur le design

Nos 10 conseils pour éviter la catastrophe lors de la rénovation de votre cuisine

SHARE
, / 457
Nos 10 conseils pour éviter la catastrophe lors de la rénovation de votre cuisine

Vous avez en tête de rénover votre cuisine? Ce sera bientôt le temps de changer ces armoires que vous avez en horreur depuis trop longtemps. Mais l’ampleur de cette rénovation vous fait peur? Vous ne savez pas par où commencer et vous avez entendu plusieurs histoires d’horreur de rénovations qui ont mal tournées? Nous vous livrons ici les 10 choses à penser lors de votre rénovation de cuisine pour ne pas vivre le cauchemar.

1. Établissez les objectifs principaux de vos travaux

Il est primordial, voire vital, de connaître vos motivations profondes, celles qui vous poussent à embarquer dans de si grands travaux. Est-ce pour donner de la valeur à votre maison avant de la revendre? Est-ce parce que vous manquez cruellement de rangement et que la majorité de votre garde-manger se retrouve au sous-sol ou que votre surface de comptoir de trois pieds carrés ne vous permet pas de cuisiner à la hauteur de votre passion? Il est important de se poser les bonnes questions. De cette façon, vous pourrez garder le cap tout au long du processus de conception et ne vous laisserez pas dévier de votre objectif premier.

2. Ayez une vision d’ensemble avant d’entreprendre les travaux

Avez-vous déjà croisé un entrepreneur et son équipe qui tentaient de construire une maison sans plans? Même si la vision du chef est claire, il est fort probable que les employés ne voient pas exactement la même chose que lui. Un chalet en bois rond c’est bien, mais quand on prévoyait une résidence moderne aux lignes pures, cela peut s’avérer décevant. Il est donc primordial de prévoir une phase de conception et de réalisation de plans d’une durée d’environ six à huit semaines selon l’ampleur de la cuisine à rénover. Ouch! me dites-vous, vous pensiez avoir vos nouvelles armoires de cuisines installées d’ici trois ou quatre semaines… Tout bousculer est une TRÈS MAUVAISE IDÉE. Donnez-vous le temps de planifier tous les détails, de visualiser l’effet en plan, en élévation et en modélisation 3D. Il n’est jamais trop tard pour changer d’idée à l’étape des plans, c’est lors de la construction que les coûts engendrés pour des changements seront beaucoup plus substantiels.

V3-Rendu-Cuisine-Mathieu-et

3. Prévoyez votre budget en fonction de la valeur marchande de votre résidence

L’élément le plus important à connaître lors de TOUTE rénovation est certainement la valeur de votre résidence sur le marché actuel. C’est à partir de cette information que vous pourrez objectivement déterminer le montant idéal à investir dans votre cuisine. Il est conseillé d’investir entre 5 % et 10 % de la valeur marchande de votre résidence dans vos travaux de rénovation de cuisine. Sous ce minimum vous pourriez dévaluer votre maison aux yeux d’un prochain acheteur, et 15 % est la limite pour ne pas perdre d’argent lors d’une revente éventuelle. Vos objectifs premiers vous permettront de déterminer le pourcentage d’investissement à injecter afin d’être aligné sur les résultats.

4. Prévoyez un budget à la case imprévue

UN des points les plus importants pour conserver votre sang-froid tout au long de vos travaux est de prévoir un budget pour les imprévus. Sinon, nous vous donnons environ cinq heures après le début des travaux pour la crise d’anxiété.La venue de l’électricien, l’ouverture d’un mur mal isolé, une problématique de plomberie ne sont que quelques surprises possibles dans la phase démolition/reconstruction qui est l’étape la plus sujette aux mauvaises surprises. Il serait vraiment dommage d’avoir à couper l’achat de comptoirs à cause d’un manque de budget.

5. Faites-vous confiance

Si votre santé mentale vous tient à cœur… Faites-vous confiance tout au long du processus. Il y a autant d’opinions et de goûts qu’il y a de possibilités. Que votre amie Isabelle trouve votre blanc trop blanc ou que votre tante Thérèse juge que vous n’avez pas assez de rangement pour vos creusets n’est pas important. Ce sont VOS goûts et VOS besoins qui doivent être clairs et comblés. Alors, de grâce, soyez conscient de vos goûts et surtout faites confiance à l’équipe de professionnels que vous avez engagés. Ils en ont vu des projets et vos intérêts sont leur priorité.

8-Cuisine-Martel-Croteau-v1

6. N’engagez pas systématiquement les plus bas soumissionnaires

Voilà une excellente façon d’être déçu. Nous ne disons pas non plus d’éliminer du revers de la main les meilleures soumissions. Mais assurez-vous de comparer des pommes avec des pommes. Est-ce que la qualité de matériaux est la même? Y a-t-il des clauses en extra dans certains contrats? Avez-vous des références? Votre équipe est-elle fiable sur ses dates de livraison, sur son service après-vente? Autant de questions importantes à élucider avant de signer votre équipe de travail.

7. Assurez-vous d’être réaliste face à cette aventure

Si vous pensez qu’une rénovation de cuisine se passe exactement comme à la télévision, c’est-à-dire qu’on vous envoie au spa une journée et qu’à votre retour à la maison le soir même, le champagne vous attend sur la table, vous serez déçu. Une réno bien organisée, OUI, une réno sans surprises… Impossible. Soyez résilient, préparé et bien entouré, on ne le répétera, jamais assez. Nous parlons au control freak, ici, ne faites pas d’anxiété parce que vous perdez finalement deux pouces d’îlot à cause d’un mur mal isolé. L’équipe de professionnels qui vous entoure incluant votre designer est là pour jouer le rôle de guide. Son travail est de comprendre la problématique, de trouver une solution puis, seulement quand les meilleures options sont déterminées, vous mettre au courant. De cette façon, elle amortit le stress et vous rend la vie plus agréable. Ne pensez pas que cela n’arrive qu’à vous, que vous êtes malchanceux, que vos rénovations vont mal! NON, il s’agit simplement du cours normal d’une rénovation. Le ciel ne vous tombera pas sur la tête, soyez préparé psychologiquement. On ne veut ni divorce ni déprime.

8. Ne suivez pas les tendances à la lettre

Intégrer quelques tendances design, oui, mais toutes les tendances 2019 dans le même décor est une belle façon d’avoir un décor dépassé en moins de cinq ans. N’oubliez jamais que tout ce qui est in devient out, que tout ce qui monte redescend. Allez-y avec vos goûts, votre personnalité. Mélanger les styles et les époques permettra de construire une cuisine intemporelle. Jouez la tendance avec les éléments facilement interchangeables comme les luminaires et les accessoires par exemple. Pour les éléments de structure, on joue l’intemporalité.

9. Ne vous prenez pas pour M. bricole

Votre projet dépasse votre budget et vous voulez économiser, nous comprenons. Par contre, décider de faire l’électricité avec le beau-frère et la céramique avec le beau-père n’est pas nécessairement la méthode la plus efficace. N’oubliez jamais de vous informer à vos assurances de ce que vous avez le droit ou non de faire vous-même comme travaux. Il est parfois plus sage de diminuer d’une gamme la qualité de certains matériaux et de travailler avec des professionnels pour une installation optimale afin d’obtenir une finition sans défaut tout en maximisant votre budget.

10. Faites confiance à votre designer

Vous aurez des inquiétudes, c’est sûr… À la fin du processus conceptuel, votre courbe du bonheur sera au top. Vous serez en amour avec les options proposées autant sur le plan de l’ergonomie que des matériaux, puis, lors de la phase de démolition, il est possible que vous remettiez tout en question.

C’est trop petit, je n’aurai pas assez de rangement, la tuile est trop grosse, la fenêtre est trop basse… Arrêtez! Le designer en a vu d’autres.Il a de l’expérience et, si vous avez bien choisi, il a minimum trois années d’apprentissage techniques collégiales en organisation spatiale ou encore un diplôme universitaire, en plus de quelques années de chantier derrière la cravate.

3-Plan-Cuisine-Montambault-

Oui le design est une question de goût et de style, mais des notions techniques de structure et d’ergonomie sont aussi au programme. Votre professionnel sait ce qu’il fait. N’hésitez pas à lui faire part de vos insécurités, mais n’oubliez pas d’écouter ses arguments. Il n’y a rien de plus décevant qu’un design que l’on dilue à cause d’un manque d’assurance. Faites confiance à votre équipe et vous aurez la récompense d’un environnement extraordinaire adapté à vos besoins.

Image à la une et images dans l’article, Source: Cab & Co

Articles connexes:

Planifiez une rénovation rentable

Designer d’intérieur ou cuisiniste affilié?

D’où naissent les tendances?

PASSWORD RESET

LOG IN