Votre guichet unique sur le design

Faire la différence en architecture

SHARE
, / 1006
Faire la différence en architecture

Faire la différence peut prendre plusieurs formes : aider son prochain, faire du bénévolat, s’impliquer dans sa communauté, financer une activité, se dévouer pour un ou des membres de sa famille comme être aidant naturel ou encore en emmenant ses enfants à leurs activités quotidiennes.

Les acteurs du milieu de l’architecture ont la chance, pour leur part, de pouvoir faire la différence par les bâtiments qu’ils conçoivent que ce soit par développement durable, en assurant d’un environnement sain, en priorisant le bien-être des usagers dans un environnement écologique, dynamique, unique et en y apportant la biophilie qui agit directement sur l’humeur et le confort des personnes par exemple.

Tous les jours les architectes créent des bâtiments qui répondent aux besoins de leurs clients. Rendre les clients heureux et réaliser leur rêve est très satisfaisant peu importe le projet.

C’est un privilège de faire le métier d’architecte et de donner vie à leurs projets. Cela l’est davantage quand ce projet répond à un besoin humanitaire et prioritaire.

Faire la différence à travers notre profession pour un organisme ou une fondation par exemple et concevoir un bâtiment qui répond à un besoin essentiel et adapté à ses usagers est selon moi une priorité et un devoir.

Plusieurs bâtiments comme les centres d’entraide ou ceux d’organismes offrant des services et outils pour la réinsertion sociale ou les personnes défavorisées ou encore les maisons de soins palliatifs sont des exemples de projets qui font une différence pour notre société.

Voici un exemple de projet qui est en cours de construction et qui illustre bien ce concept :

image

La maison de la Fondation Véro & Louis est conçue spécialement pour les adultes vivant avec le trouble du spectre de l’autisme (TSA). Située à Varennes, cette maison créée par l’atelier TAG verra le jour cet été. Elle est adaptée à cette clientèle, basée sur la recherche et elle répondra aux besoins sensoriels de ses usagers. Une attention particulière a donc été apportée à la lumière, à la température, à l’acoustique et aux matériaux. Cette maison permettra entre autres le développement de l’autonomie de ses résidents.

La profession d’architecte permet donc de développer ce genre de projet unique et essentiel à la population et ainsi faire une différence à notre façon. En plus de répondre aux besoins de ses usagers, un bâtiment peut dégager une émotion, favoriser les échanges, rehausser les sens, être écologique et près de la nature. Tous ces éléments rassemblés assurent une combinaison gagnante pour le confort de la clientèle en plus d’augmenter la durabilité du bâtiment et d’offrir un environnement bâti réfléchit tout en étant à leur image.

 

Faire une différence en architecture, c’est la façon de contribuer au mieux-être de notre communauté!

 

Maison de soins palliatifs de la Fondation Gisèle Faubert présentement en cours de conception. Source: Savard Architecte

Maison de soins palliatifs de la Fondation Gisèle Faubert présentement en cours de conception. Source: Savard Architecte

 

Image à la une: Maquette de la maison de la Fondation Véro & Louis, Source : Radio-Canada

Articles connexes :

1-    Le soutien international en matière d’habitation à la suite d’une catastrophe naturelle

2-    L’architecture humanitaire, un besoin plus qu’urgent!

3-    Vers une architecture biophilique

4-    Les bénéfices d’une construction verte

Références :

https://fondationverolouis.com/le-projet/

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1137312/fondation-veronique-cloutier-louis-morissette-maison-autisme

https://fondationgiselefaubert.org/maison-soins-palliatifs/

 

 

PASSWORD RESET

LOG IN