Votre guichet unique sur le design

L’omniprésence insoupçonnée du design industriel

SHARE
, / 1620
L’omniprésence insoupçonnée du design industriel

Lorsque l’on m’a approché pour la rédaction d’articles sur le design industriel, il ne m’a pas fallu une demi-seconde de réflexion pour accepter. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’aborde cette opportunité de faire rayonner ce merveilleux domaine, dont nous côtoyons chaque jour les fruits.

Le rôle du designer industriel

Afin de ne pas ennuyer d’entrée de jeu mon nouveau lectorat, j’éviterai les définitions trop théoriques. Disons simplement que le design industriel est aux produits de consommation ce que l’architecture est au bâtiment. Il voit à la fonctionnalité, à l’ergonomie, à l’esthétisme et à la qualité marchande des produits.

Les designers industriels peuvent travailler à la création de nouveaux produits ou à l’amélioration de produits existants, en étudiant le profil de l’utilisateur ciblé, le contexte, et l’environnement d’utilisation. À l’aide de différents outils de conception, comme le sketch, la modélisation 3D, la maquette ou le prototypage rapide, ils tentent de développer des solutions innovantes, efficaces et esthétiques auxquelles les acheteurs potentiels s’identifieront.

image1-Design-Industriel-ID

Sketchs d’évolution et prototypes physiques, Apple Watch, Ideo Design Thinking

Le designer industriel place l’être humain au centre de ses préoccupations lors du processus de conception, afin que celui-ci développe une relation avec l’objet ou le service produit. L’objet n’est ainsi plus qu’un simple outil affecté à une tâche précise au service de l’utilisateur, mais fait partie intégrante de son quotidien. Le designer doit donc parvenir à capter l’émotion de l’utilisateur éventuel par la forme, les matériaux et le langage stylistique de l’objet.

Le design industriel est partout

Le design industriel couvre une multitude de domaines, tels que l’équipement de sport, le mobilier, l’éclairage, l’électronique, les jouets, les outils et le transport. En fait, il intervient dans à peu près tous les secteurs de fabrication de produits de consommation.

Une façon simple d’en percevoir l’étendue est d’aller faire une visite chez Ikea, où chaque item, dans tous les départements, en est la résultante.

Cette entreprise suédoise, fondée en 1943, est devenue l’une des plus grandes entreprises mondiales de vente au détail, avec des revenus annuels de plus 35 milliards d’euros. Cette réussite est notamment attribuable à la capacité de Ikea à démocratiser le design industriel scandinave, qui était jusque là associé à la mise en marché de produits haut de gamme. Le succès de Ikea est une démonstration éloquente du potentiel de commercialisation résultant d’une stratégie basée sur le design industriel.

image2(option2)-Design-Industriel-ID

Yannicklebrousse.com

 

Paradoxalement, cette approche a été, et est encore aujourd’hui, la source de critiques à caractère écologique de la part des professionnels du design. De façon générale, le designer industriel travaille dans une optique de développement durable en concevant des produits de qualité à faible empreinte écologique. Depuis une vingtaine d’années, Ikea répond à ces critiques avec une série de mesures comme l’utilisation de matériaux certifiés sans formaldéhydes, la plantation massive d’arbres et l’utilisation d’énergies propres.

 

 

 

Les vedettes

Certains objets issus du design industriel sont devenus de véritables icônes en marquant leur époque, leur courant ou leur domaine. On a qu’à penser aux Beat Lights de Tom Dixon, au presse-jus de Philippe Stark ou au fameux fauteuil Barcelone de Ludwig Mies van der Rohe et Lilly Reich.

 

image3.1-design-Industriel-ID

Beat Lights, Tom Dixon (tomdixon.com)

image3.2-Design-Industriel-ID

Presse Jus (dezeen.com)

 

 

 

 

 

 

 

Ces objets traversent les années et les tendances sans que leur popularité ne soit ternie avec le temps.

image3.3-Design-Industriel-ID

Barcelona Chair (barcelonachairshop.com)

 

Il arrive également que certains designers se démarquent par leur inventivité et leur vision, et deviennent de véritables sommités reconnues mondialement. C’est le cas notamment de Jonathan (Jonny) Ive et de James Dyson. Le premier est vice-président senior chez Apple, qui a dirigé l’équipe derrière le design du premier Powerbook, du iPod et du iPhone. On l’a d’ailleurs vu à plusieurs reprises dans les vidéos de présentation de nouveaux produits Apple. Le second est l’inventeur de l’aspirateur sans sac qui porte son nom et a été, jusqu’à tout récemment, président chez Dyson Technologies. Il a mis une vingtaine d’années à développer son premier modèle d’aspirateur.

Le design industriel au Québec

Comme le mettait en lumière Diane Lavigne dans son blogue sur lapresse.ca, il y a peu de tribunes pour les designers industriels québécois. Ils sont pourtant associés à plusieurs réalisations qui ont fait parler d’elles, soit par leur originalité, leur innovation ou leur succès commercial. C’est le cas de la chaise haute Hilo qui a été conçue par une mère désireuse de faciliter la tâche de nettoyage des chaises pour bébé.

image5-Design-Industriel-ID

Chaise haute Hilo

Diane Lavigne énonce également l’absence des designers industriels québécois dans certains domaines, comme l’industrie du meuble, qui pourtant fait rayonner la profession sur le reste du globe. Quoi que ce constat ne s’applique pas à l’ensemble de l’industrie, les designers industriels y demeurent sous-représentés. Cette réalité risque fort de changer dans les années à venir, allant de pair avec l’évolution des habitudes de consommation des générations émergentes, plus conscientes des enjeux sociaux et environnementaux. Ils opteront pour des produits durables, stylisés, intemporels et fabriqués localement.

Les employeurs de designers industriels au Québec sont aussi nombreux que différents. Parmi ceux-là, on retrouve plusieurs firmes de consultation qui développent des produits sur une base contractuelle pour le compte d’entreprises manufacturières. On retrouve également des entreprises de transport comme Bombardier et BRP, la robinetterie avec Neptune et Baril Design, de luminaires comme Eureka Lighting, équipement de sport avec Bauer, les jouets pour enfants avec Mega Bloks et plusieurs autres.

Que ce soit quand vous utilisez votre téléphone intelligent, brossez vos dents, vous déplacez, cuisinez ou pratiquez votre sport préféré, un designer industriel se cache derrière l’outil qui vous permet de réaliser l’activité. Ces designers se transposent dans la peau de l’utilisateur. Ils dessinent, modélisent, font des prototypes et les testent dans le but ultime de vous proposer des solutions créatives, innovantes et surtout… humaines.

 

Source image à la une : David Wahl, designer derrière les suspensions style « Star Wars », Home and Decor Singapore

PASSWORD RESET

LOG IN