Votre guichet unique sur le design

Intégration d’une architecture moderne à un bâtiment ancien

SHARE
, / 7808
Intégration d’une architecture moderne à un bâtiment ancien

L’architecture est un sujet large qui reflète plusieurs styles, époques, émotions, et cultures. Elle fait partie de notre quotidien peu importe où nous sommes. Elle nous entoure et nous habite, elle se définit par les bâtiments distincts de villes et de villages, par les parcs et places publiques et par notre environnement urbain ou encore notre quartier.

Depuis toujours, l’architecture a marqué les époques et de multiples pays du monde par des bâtisses grandioses telles que les palais et les châteaux entre autres. Ces bâtisses font partie de notre patrimoine, de notre identité. C’est pourquoi il est important de les préserver, de les étudier et surtout de les respecter lorsque l’on veut les modifier.

L’ intégration, ou l’ajout, d’une section moderne à un bâtiment historique est importante autant à l’échelle d’un secteur urbain, d’une rue, que de ses voisins. Elle s’applique à tous les types de bâtisses de petites ou de grandes tailles, que ce soit pour une habitation, un musée ou même un gratte-ciel par exemple.

Au fil des années, plusieurs exemples d’ajouts se sont réalisés. On pense entre autres au musée du Louvre à Paris avec sa pyramide de verre située au centre de la cour, au musée Royal d’Ontario (ROM) à Toronto avec son intégration très éclatée ou encore plus près de chez nous le nouveau Planétarium Rio Tinto Alcan par sa forme unique dans un secteur olympique et muséal.

Aldorado / Shutterstock.com

Musée du Louvre – Paris / Intégration d’une pyramide ayant pour fonction la nouvelle entrée principale du musée. Crédit photo : Aldorado / Shutterstock.com

Toutes ces constructions se démarquent différemment par leurs ajouts. Ce type de modifications ou de nouveautés est souvent dû aux besoins qui évoluent, à une réactualisation, à un changement de vocation ou encore à un désir de se réinventer et c’est ce qui fait qu’un bâtiment ou un espace se renouvelle.

Les architectes de renom sont souvent sollicités pour ce genre de projets. Bien que ceux-ci soient reconnus au niveau national ou international, il se peut que l’intégration ait été ou n’ait pas été réussie. Vous me direz que l’opinion est partagée, et vous avez raison, on aime ou on n’aime pas.

Notre relation avec l’architecture, en tant qu’individu, provient de nos connaissances, nos expériences, nos voyages, nos études, nos cultures; et elle se lit différemment par les émotions qu’elle nous fait vivre.

D’où l’importance, lors d’une addition à un bâtiment ancien, que l’architecture moderne s’intègre, complète et ajoute une valeur à l’ensemble du bâtiment et de sa région.

Planétarium Rio Tinto Alcan - Montréal / Le planétarium s'intègre à un secteur urbain à vocation olympique et muséale Photo: Meunierd / Shutterstock.com

Planétarium Rio Tinto Alcan – Montréal / Intégration à un secteur urbain. Crédit photo : Meunierd / Shutterstock.com

Prenons les trois exemples mentionnés ci-dessus et posons-nous quelques questions de base.

  • Y a-t-il un respect du bâtiment historique ou ancien?
  • Est-ce que l’ajout est bien intégré avec le bâtiment ancien?
  • Est-ce qu’il y a une valeur ajoutée à l’ensemble du ou des bâtiments et du secteur environnant?
  • Y a-t-il un respect de l’environnement bâti?
  • Que ressentons-nous face à ce bâtiment?
  • etc.

À la suite de ces questionnements, il est plus facile de se former une opinion objective face au bâtiment et à sa situation.

N’oublions pas qu’avant tout, une bonne intégration ou un renouvellement au bâtiment, nécessite une réflexion sur le bâtiment ancien ou historique. Une recherche approfondie est de mise. On peut parler du secteur dans lequel il est, de son l’histoire, de sa vocation, de ses matériaux, etc.

Royal Ontario Museum - Toronto. Photo : Stéphanie Savard

Royal Ontario Museum – Toronto. Intégration d’une section moderne à un bâtiment historique. Crédit photo : Stéphanie Savard

Il importe de se questionner sur l’émotion recherchée et surtout sur l’intention voulue avec l’intégration d’une section moderne.

Comment faire le lien entre les deux types d’architecture et créer un tout équilibré. C’est un défi de taille et, malheureusement, il n’y a pas de recette magique.

Malgré que l’intention de base soit la même, deux architectes n’arriveraient pas au même résultat, au même design, ni à une émotion semblable étant donné que leurs expériences, leurs éducations, leurs connaissances et leurs cultures ne sont pas similaires ni reliées.

D’où la diversité de notre paysage, l’identité de nos quartiers et la richesse de notre patrimoine.

Et vous, qu’en pensez-vous?

 

Pour en apprendre davantage sur l’architecture de ces trois bâtiments:

http://www.lexpress.fr/culture/art/10-choses-a-savoir-sur-la-pyramide-du-louvre_752571.html

http://libeskind.com/work/royal-ontario-museum/

http://espacepourlavie.ca/realisation-architecturale

 

Crédit photo image à la une (Royal Ontario Museum): Niloo / Shutterstock.com

 

PASSWORD RESET

LOG IN