Votre guichet unique sur le design

Aménagement paysager facteur impératif pour un avenir certain

SHARE
, / 1599
Aménagement paysager facteur impératif pour un avenir certain

La société humaine dépend des avantages prodigués par la nature tels que la nourriture, les matières premières, l’eau et l’air pur, le climat et la pollinisation. Ces derniers sont souvent tenus pour acquis et sont traités comme des marchandises gratuites et illimitées.

Nous continuons à dégrader notre capital naturel, mettant en danger notre avenir à long terme. Même pour contrer certains problèmes, les pouvoirs publics se tournent encore vers la construction d’infrastructures « grises » plutôt que « naturelles ».

vieux-montreal-ges

Les changements climatiques sont normaux, mais les gestes faits par l’humain ont  un impact directement lié au réchauffement de la planète. Cette dernière est naturellement en équilibre entre les gaz entrants et sortants. Par nos interventions modernes nous avons créé un déséquilibre des gaz à effet de serre. Voici donc deux principaux intervenants sur la fluctuation de nos climats.

GES et ICU quest-ce que c’est?

Gaz à effet de serre (GES) est le nom donné à un groupe de gaz libérés dans l’atmosphère, qui contribuent à l’effet de serre. Certains d’entre eux sont produits par des activités humaines ainsi que par des phénomènes naturels (…)  Une forte proportion des gaz à effet de serre d’origine anthropique est le résultat d’activités qui requièrent la combustion de combustibles fossiles, comme la conduite d’automobiles et la production d’électricité. (Changement climatiques, Statistique Canada)

Les principales sources de GES sont l’utilisation de combustible fossiles, le déboisement, les procédés industriels, l’élevage du bétail, sites d’enfouissements, épandage d’engrais azotés, isolation à la mousse, production de métaux, la réfrigération et la climatisation.

Les îlots de chaleur urbains (ICU) sont des microclimats artificiels provoqués par l’activité humaine et l’urbanisme principalement dans les grandes zones urbaines. Voici donc quelques problèmes liés aux îlots de chaleurs : augmentation de la température, la diminution des rosées, brumes et brouillard urbain, augmentation des smogs et de la pollution, augmentation des précipitations et du couvert nuageux.

 

Quelques grands gestes contre les GES et ICU

Avenida 9 Julio - la plus large de la planète 140 mètres x 4 kilomètres de long.

Avenida 9 Julio, Buenos Aires en Argentine – la plus large avenue de la planète (140 mètres x 4 kilomètres de long) comprenant un corridor végétal.

 

  • Favoriser la climatisation passive, l’architecture bioclimatique, l’isolation intelligente;
  • Limiter les climatiseurs électriques;
  • Favoriser les surfaces blanches ou pâles;
  • Végétaliser et reboiser les villes;
  • Gérer adéquatement l’eau pluviale (l’évaporation étant un facteur de rafraîchissement);
  • Développer les transports en commun;
  • Veiller à développer des secteurs urbains favorisant une circulation optimale de l’air.

 

Quelques petits gestes pour contrer les GES et ICU

Prenez les transports en commun dès que c’est possible et même faites un effort. Visitez la ville en métro ou à pied. Prenez le train ou encore le vélo, le rythme est plus lent et l’expérience est tellement plus enrichissante. Non seulement vous diminuerez l’utilisation des combustibles fossiles, mais vous ferez de même avec votre niveau de stress.

Participez aux activités de reboisements et aux revitalisations des berges près de chez vous. Visitez les activités municipales et organismes de votre région. Vous avez un arbre malade, remplacez-le ou même plantez-en deux.

Lorsque vous faites le pavage des surfaces extérieures dures, employez des pavés clairs et aussi perméables. Vous participerez à réduirez la température de surface en réfléchissant d’avantage la chaleur vers l’atmosphère et diminuerez la vitesse de percolation des eaux de pluie jusque dans les égouts et abaisserez aussi sa température. Ce sera votre participation à la bonne gestion des eaux pluviales.

Plantez plus de biodiversité pas juste du gazon en plaques. Plantez quelques arbustes et vivaces pour attirer les polinisateurs. (voir article sur la pelouse écologique)

Pourquoi ne pas utiliser les arbres feuillus comme climatisation extérieure. En plus de réduire la température par l’ombre créée, ils créent un équilibre par leur évapotranspiration et peuvent aussi participer à la création de la rosée. Créez l’intimité de vos demeures, climatisez moins, augmentez la valeur paysagère et par le fait même celle de votre propriété et même du quartier. Encouragez des rénovations vertes, isolez intelligemment. Vous réduirez votre consommation de climatisation et de chauffage.

parc-urbain

Cet été pourquoi ne pas utiliser le plus possible les infrastructures vertes mises à votre dispositions telles que les parcs urbains, régionaux et de quartier ou la piste cyclable. Faites une balade dans le bois, allez à la pêche. L’engouement créera la demande.

PASSWORD RESET

LOG IN